19°
Aujourd'hui
picto-temps
Accessibilité
a A
Rechercher sur le site
  • image 1
  • image 2
  • image 3
  • image 4

Vos droits et démarches

Liste des thèmes » Travail - Formation » Formation des salariés du secteur privé » Reconversion ou promotion par alternance (Pro-A) pour un salarié (secteur privé)

Reconversion ou promotion par alternance (Pro-A) pour un salarié (secteur privé)

Vérifié le 17 mai 2024 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Vous êtes salarié du secteur privé et vous envisagez de changer de métier ou de profession ? Vous souhaitez bénéficier d'une promotion sociale ou professionnelle ? Une reconversion ou la promotion par alternance (ex-période de professionnalisation), dite Pro-A, peut être une solution. Nous vous présentons les informations à connaître.

Contrat de travail

Vous êtes concerné par la Pro-A si vous êtes dans l'un de ces cas de figure :

Qualification

Vous devez avoir un niveau de qualification sanctionné par une certification enregistrée au RNCP inférieur au grade de la licence (Bac+3).

La reconversion ou la promotion par alternance (ex-période de professionnalisation), dite Pro-A, vous permet :

  • De changer de métier ou de profession
  • Ou de bénéficier d'une promotion sociale ou professionnelle.

Pour ce faire, la Pro-A doit aboutir à l'obtention d'une certification professionnelle.

Oui, ce parcours alterne enseignements théoriques et activité professionnelle.

Les formations pouvant être suivies dans le cadre de la Pro-A sont les suivantes :

Vous pouvez consulter la liste des certifications professionnelles éligibles à la Pro-A par branche :

Connaître les certifications professionnelles éligibles à la Pro-A par branche
Outil de recherche

La Pro-A peut aboutir à l'obtention du socle de connaissances et de compétences professionnelles (certificat Cléa) lié aux savoirs de base.

Salarié

Si vous souhaitez bénéficier d'une Pro-A, vous en faîtes la demande à votre employeur de préférence par lettre recommandée avec avis de réception (LRAR).

En cas de réponse positive de sa part, un avenant au contrat de travail doit être signé par vous et votre emplpyeur.

Employeur

Votre employeur peut prendre l'initiative dans le cadre du plan de de développement des compétences de l'entreprise.

La Pro-A se déroule selon les règles et la durée applicables au contrat de professionnalisation.

Ainsi, la durée des actions certifiantes se situe entre 6 et 12 mois.

Cette durée peut être allongée jusqu'à 36 mois pour certains publics (exemple : pour les jeunes non qualifiés de 16 à 25 ans révolus, qui n’ont pas validé un 2nd cycle de l’enseignement secondaire).

Un accord de branche peut prévoir que pour certains bénéficiaires cette durée soit de 24 mois.

À savoir : La VAE et Cléa ne sont pas concernés par ces durées.

Cette formation peut se dérouler pendant ou en dehors du temps de travail.

Si la formation a lieu en dehors du temps de travail, vous devez donner votre accord écrit.

À noter : Le fait que la Pro-A se déroule pendant et/ou hors temps de travail est précisé dans l'avenant au contrat de travail. Cet avenant implique votre accord et celui de votre employeur.

Votre contrat de travail fait l'objet d'un avenant signé par vous et l'employeur précisant notamment :

  • Des informations liées au tuteur
  • L'emploi visé par la Pro-A.

Cet avenant peut prendre la forme du cerfa n°16155 :

Reconversion ou promotion par alternance - Pro-A (avenant au contrat)
Formulaire - Cerfa n°16155*02
À noter : Cet avenant au contrat de travail ne peut pas contenir de clause de dédit-formation.

Votre employeur adresse dans les 5 jours calendaires qui suivent le dossier de la Pro-A une demande de financement à son Opco.

Votre rémunération n'est pas la même selon que vous effectuez cette formation pendant ou hors temps de travail.

Les formations effectuées donnent lieu au maintien par votre employeur de votre rémunération.

La formation n'est pas rémunérée.

Pendant la durée de la formation, vous bénéficiez des prestations de la Sécurité sociale (couverture maladie, accident du travail...).

Oui, vous bénéficiez de l'aide d'un tuteur choisi par l'employeur parmi les salariés qualifiés de l'entreprise.

Le tuteur doit :

  • Être volontaire
  • Justifier d'une expérience professionnelle d'au moins 2 ans dans une qualification en lien avec l'objectif de professionnalisation visé.

Les missions du tuteur sont les suivantes :

  • Vous accueillir, vous aider, vous informer et vous guider
  • Organiser votre activité du salarié et contribuer à l'acquisition des savoir-faire professionnels
  • Veiller au respect de votre emploi du temps
  • Participer à l'évaluation du suivi de votre formation.
  • Direction départementale en charge de l'emploi, du travail et des solidarités (DDETS ou DDETS-PP)

    https://dreets.gouv.fr/

    Rechercher les DDETS sur la carte interactive en cliquant sur le département souhaité.

© Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
Informations pratiquesBlason Pannes
Adresse
Mairie de Pannes1 rue de champagne54470 Pannes
Téléphone
+33 3 83 81 92 76
Horaires d'ouverture
Le Lundi : de 14h00 à 17h00
Le Mardi : de 14h00 à 17h00 
Le Jeudi : de 14h00 à 17h00
 
Retour haut