22°
Aujourd'hui
picto-temps
Accessibilité
a A
Rechercher sur le site
  • image 1
  • image 2
  • image 3
  • image 4

Vos droits et démarches

Liste des thèmes » Environnement » Publicité » Taxe locale sur la publicité extérieure (TLPE)

Taxe locale sur la publicité extérieure (TLPE)

Vérifié le 24 janvier 2024 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), Ministère chargé des collectivités locales

La taxe locale sur la publicité extérieure (TLPE) est une taxe instaurée à l'initiative de la commune. Cette taxe est due par toute entreprise exploitant un support publicitaire (enseigne, préenseigne ou publicité) et ce, quelle que soit la nature de son activité.

La TLPE est due par l'entreprise qui exploite l'un des supports publicitaires suivants :

  • Dispositifs publicitaires : tout support pouvant contenir une publicité (ex : les panneaux publicitaires). Chacune des faces d'un dispositif publicitaire est appréciée comme autant de supports distincts.
  • Préenseignes : toute inscription, forme ou image indiquant la proximité d'un immeuble où s'exerce une activité, y compris les préenseignes dérogatoires. Chacune des faces d'une préenseigne est appréciée comme autant de supports distincts.
  • Enseignes : toute inscription, forme ou image apposée sur un immeuble ou située sur un terrain, portant sur une activité qui s'y exerce. L'ensemble des faces visibles des enseignes installées sur un même immeuble, dépendances comprises, se rapportant à une même activité, est apprécié comme un support unique.

La TLPE s'applique dans les communes ayant institué la taxe, uniquement lorsque le support publicitaire est fixe et situé en extérieur. Ainsi, les supports apposés à l'intérieur d'un magasin ne sont pas taxables.

De même, les supports de types « chevalets » ou « drapeaux mobiles », qui peuvent être déplacés facilement, ne répondent pas aux critères de fixité et ne sont pas taxables.

À savoir : L'exploitant du support publicitaire correspond au commerçant pour les enseignes et préenseignes ou à l'afficheur pour les dispositifs publicitaires (ex : panneaux publicitaires).

Certains supports publicitaires sont exonérés de taxe de plein droit (automatiquement). D'autres supports ne sont exonérés que sur délibération des collectivités territoriales.

Exonérations de plein droit

Les supports suivants sont toujours exonérés  :

  • Affichage de publicités à visée non commerciale (pas de marque, de logo, etc.)
  • Affichage de publicités concernant des spectacles (ex : affiche de film ou de pièce de théâtre)
  • Supports prescrits par une disposition légale ou réglementaire (ex : croix de pharmacie, carotte du bureau de tabac, plaque du médecin ou du vétérinaire, etc.)
  • Enseignes ou préenseignes indiquant le lieu d’exercice d’une profession réglementée (avocats, plombiers, architectes, etc.).
  • Enseignes exclusivement destinées à indiquer une direction. Dès lors que le support contient à la fois des indications directionnelles et tout autre élément à caractère publicitaire (ex : logo ou nom de l'entreprise), l’ensemble de la superficie exploitée du support sera soumis à la TLPE.
  • Panneaux d'information sur les horaires ou les moyens de paiement de l'activité exercée. De même pour les tarifs à condition que la surface totale du support ne dépasse pas 1 m²
  • Enseignes de moins de 7 m² en surface cumulée. Toutefois, une délibération de la collectivité peut instaurer l'application de la TLPE.
À noter : Par ailleurs, aucune taxe n'est due pour les emplacements destinés à l'affichage d'opinion ainsi qu'à la publicité relative aux activités des associations sans but lucratif.

Exonérations sur délibération de la collectivité

Les collectivités territoriales peuvent instaurer, sur délibération, une exonération totale ou partielle (réduction de 50 %) dans les cas suivants :

  • Enseignes non scellées au sol, à condition que leur surface ne dépasse pas 12 m² sur un même établissement. Si la surface cumulée est compris en 12 m² et 20 m², l'exonération est limitée à 50 %.
  • Préenseignes inférieures ou égales à 1,5 m²
  • Préenseignes supérieures à 1,5 m²
  • Dispositifs publicitaires dépendant des concessions municipales d'affichage
  • Dispositifs publicitaires apposés sur du mobilier urbain (ex : abri-bus, kiosques à journaux).

Renseignez-vous auprès de votre mairie.

Ou s'adresser:

Le montant de la taxe locale sur la publicité extérieure (TLPE) dépend du nombre d'habitants de la commune ou de l'EPCI dans lequel elle est située.

Le montant de la taxe varie selon qu'il s'agisse d'un dispositif publicitaire, d'une préenseigne ou d'une enseigne.

Le montant de la taxe varie également en fonction de la superficie de la publicité et de la nature de son support.

Tarifs de la TLPE en 2024 (en euros par m²)

Superficie < 50 m²

Superficie > 50 m²

Support classique

17,70 €

35,40 €

Support numérique

53,10 €

106,20 €

Le montant de la taxe varie en fonction de la superficie. La superficie prise en compte est la somme des superficies des enseignes sur un même établissement.

Tarifs de la TLPE en 2024 (en euros par m²)

Superficie des enseignes

Tarifs 2024

Moins de 12 m²

17,70 €

Entre 12 m² et 50 m²

35,40 €

À partir de 50 m²

70,80 €

Le montant de la taxe varie en selon qu'il s'agisse d'un dispositif publicitaire, d'une préenseigne ou d'une enseigne.

Ces tarifs s'appliquent également aux publicités extérieures situés dans une commune de moins de 50 000 habitants appartenant à un EPCI de plus de 50 000 habitants.

Le montant de la taxe varie également en fonction de la superficie de la publicité et de la nature de son support.

Tarifs de la TLPE en 2024 (en euros par m²)

Superficie < 50 m²

Superficie > 50 m²

Support classique

23,30 €

46,60 €

Support numérique

69,90 €

139,80 €

Le montant de la taxe varie en fonction de la superficie. La superficie prise en compte est la somme des superficies des enseignes.

Tarifs de la TLPE en 2024 (en euros par m²)

Superficie des enseignes

Tarifs 2024

Moins de 12 m²

23,30 €

Entre 12m² et 50 m²

46,60 €

À partir de 50 m²

93,20 €

Le montant de la taxe varie en selon qu'il s'agisse d'un dispositif publicitaire, d'une préenseigne ou d'une enseigne.

Ces tarifs s'appliquent également aux publicités extérieures situés dans une commune de plus de 50 000 habitants appartenant à un EPCI de plus de 200 000 habitants.

Le montant de la taxe varie également en fonction de la superficie de la publicité et de la nature de son support.

Tarifs de la TLPE en 2024 (en euros par m²)

Superficie < 50 m²

Superficie > 50 m²

Support classique

35,30 €

70,60 €

Support numérique

105,90 €

211,80 €

Le montant de la taxe varie en fonction de la superficie. La superficie prise en compte est la somme des superficies des enseignes.

Tarifs de la TLPE en 2024 (en euros par m²)

Superficie de la publicité

Tarifs 2024

Moins de 12 m²

35,30 €

Entre 12m² et 50 m²

70,60 €

À partir de 50 m²

141,20 €

La superficie taxable correspond à la superficie du rectangle formé par les extrémités de l'inscription, forme ou image.

Les supports sont taxés par face. Par exemple, un panneau publicitaire recto-verso ou une enseigne à double-face sera taxé 2 fois. Si un dispositif non numérique permet l'affichage successif de plusieurs affiches (affichage déroulant), les tarifs sont multipliés par le nombre d'affiches.

Déclaration de la TLPE

La création ou la suppression d'un support publicitaire fait l'objet d'une déclaration, au moyen du formulaire n° 15702. Cette déclaration doit être déposée à la mairie.

Déclaration des supports publicitaires pour la TLPE - Formulaire n°15702
Formulaire - Cerfa n°15702
Ou s'adresser:

Cette déclaration doit mentionner les superficies et dates de création de tous les supports publicitaires exploités, y compris ceux qui bénéficient d’une exonération (totale ou partielle).

À noter : Si l’entreprise compte plusieurs établissements, il est nécessaire d'effectuer une déclaration par établissement.

Paiement de la TLPE

La taxe doit être réglée par l'exploitant du support ou par le propriétaire ou, à défaut, par celui dans l'intérêt duquel le support a été réalisé.

La taxe est due sur les supports publicitaires existants au 1er janvier de l’année d’imposition.

Lorsque le support est créé après le 1er janvier, la taxe est due à compter du premier jour du mois suivant celui de la création du support.

Lorsque le support est supprimé en cours d'année, la taxe n'est pas due pour les mois restant à courir à compter de la suppression du support.

Le redevable commet un manquement lorsqu'il ne déclare pas ou qu'il réalise une déclaration inexacte. Selon le cas, la procédure applicable varie.

En cas de déclaration inexacte, le maire (ou le président de l'EPCI) adresse au redevable une mise en demeure l'invitant à régulariser sa déclaration dans un délai de 30 jours. La mise en demeure est accompagnée d'une proposition de rectification pour permettre au redevable de formuler ses observations.

Si le redevable ne répond pas dans le délai imparti, la proposition de rectification du maire est considérée comme acceptée par le redevable. Dans ce cas, le maire procède au recouvrement du montant restant dû.

Au contraire, si le redevable répond mais qu'un désaccord persiste, le maire fait connaître sa décision définitive dans les 15 jours. Au terme de cet échange, le maire peut procéder au recouvrement du montant restant dû.

En l'absence de déclaration, le maire ou le président de l'EPCI adresse au redevable une mise en demeure de souscrire la déclaration dans un délai de 30 jours. La mise en demeure est accompagnée d'une proposition de taxation d'office.

Si le redevable ne répond pas dans le délai imparti, la proposition de taxation d'office du maire est considérée comme acceptée par le redevable. Dans ce cas, le maire procède au recouvrement du montant dû.

Au contraire, si le redevable fait connaître ses observations, le maire lui adresse sa décision définitive dans les 15 jours. Au terme de cet échange, le maire peut procéder au recouvrement du montant dû.

Attention : La déclaration inexacte ou l'absence de déclaration est punie d'une amende de 750 € pour les personnes physiques (entrepreneurs individuels) et 3 750 € pour les personnes morales (sociétés).
© Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), Ministère chargé des collectivités locales
Informations pratiquesBlason Pannes
Adresse
Mairie de Pannes1 rue de champagne54470 Pannes
Téléphone
+33 3 83 81 92 76
Horaires d'ouverture
Le Lundi : de 14h00 à 17h00
Le Mardi : de 14h00 à 17h00 
Le Jeudi : de 14h00 à 17h00
 
Retour haut